La pensée du jour

« Ah que la méchanceté fait du bien, quand elle tape sur les autres ! »

(Alain B., sur le monde.fr, à propos de Stéphane Guillon)

Publicités

8 Réponses to “La pensée du jour”

  1. vallesmarineris Says:

    Pour ceux qui douteraient du premier degré de l’affirmation, voici le commentaire dans son intégralité :

    «Ah que la méchanceté fait du bien, quand elle tape sur les autres ! ah que ça fait du bien d’entendre Guillon sur France Inter chaque matin, qui sait que son énorme culot et sa mauvaise foi sont sa meilleure protection… »

  2. libreplume Says:

    ben…si je dois choisir entre la méchanceté ou les paroles télévisuelles édulcorées (genre Foucault ou Drucker) j’avoue que …l’ami Stéphane récoltera mes suffrages !!! :D Mais pourquoi est-il aussi méchant ???? PARCE QU’ON L’ADORE COMME ça !!!!

  3. vallesmarineris Says:

    Je pense que nous nous séparons tout à fait à ce sujet ;-)

  4. libreplume Says:

    arf que veux -tu, c’est mon côté sadique ! je suis comme ça ! :D

  5. vallesmarineris Says:

    Selon moi, la première condition de la méchanceté propre à l’humoriste est d’être méchant envers lui-même. La dérision commence par l’autodérision.
    Incapable de rire de lui-même, Guillon m’apparaît donc uniquement comme un guignol de l’info amélioré… un ricaneur.

    L’anti-Desproges par excellence.

  6. libreplume Says:

    je suis d’accord avec le principe de la nécessité de l’auto-dérision et il est vrai que je ne me souviens pas que l’ami Stéphane en ait fait usage (en même temps, je ne le connais que par son émission sur canal dont je n’ai pas vu tous les « épisodes » ) …

    Toutefois, il y a des gens pour qui on sent qu’il a une véritable tendresse même s’il ne partage pas les même opinions politiques. Je me souviens par exemple d’un portrait d’Arlette Laguillet (bon…je sais tu ne me trouveras peut être pas objective là-dessus…) : il soulignait l’engagement sans faille de la madame, c’est à dire un idéal qui est resté intact et qui n’a pas cédé à l’appel de l’ambition et du pouvoir . Sans entrer dans le détail (à savoir voter ou non Laguillet :D) , je dirais que ce portrait là m’a touché et que je me suis dit qu’il était impitoyable avec les phénomènes de foire qui viennent se pavaner à la télé (mon optimisme légendaire…) mais qu’il savait respecter les valeurs …de ceux qui en ont …sans pour autant les partager …

    Effectivement, je n’irai pas jusqu’à le comparer à Desproges (la littéraire que je suis reste toujours admirative de la verve avec laquelle les textes sont écrits) mais il reste quelqu’un d’incisif comme je les aime ! :D

  7. vallesmarineris Says:

    Ok pour Laguiller. Mais seulement s’il dresse aussi, en face, un portrait attachant de Jean-Marie le Pen, autre homme qui a su « conserver ses valeurs sans céder à l’appel du pouvoir et de l’ambition », et dont il pourra respecter les valeurs sans pour autant les partager…

    Tu vois mon problème avec Guillon? ;-)

  8. libreplume Says:

    Roooo , tu es taquin :D … mais vu sous cet angle évidement …vous n’êtes pas prêt à partir en vacances ensemble :D !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :