Dictionnaire des idées modernes (I. La gauche)

citoyen : mouvement politique se donnant pour but le triomphe de l’idéal. S’oppose à politicien.

Commentaire (web) : espace de liberté et d’accomplissement personnel. Permet de dénoncer anonymement son voisin Israël, Philippe Val et les libéraux.

Clientélisme : action qui consiste à mettre son autorité politique au service du peuple, et non au service de l’idéal (voir « idéal » et « morale »)

François Mitterrand : quatrième président de droite de la Vème République. En cours de canonisation.

Idéal : le Bien. S’en rapprocher autant que possible. Ceux qui ne cherchent pas à s’en rapprocher sont des socio-traitres ou des clientélistes.

Jack Lang : directeur markéting. A malheureusement raté sa vocation, ce qui illustre les problèmes de l’orientation dans le système scolaire français.

Jean-Luc Mélanchon : animateur de soirées dansantes. Donne parfois des opinions politiques : ne pas s’inquiéter, et applaudir à la fin (voir « Patrick Sébastien »).

Libéral : insulte très répandue (voir « libéralisme »).

Libéralisme : le Mal. S’oppose à l’idéal. Ceux qui s’en rapprochent sont corrompus par lui, et peuvent devenir des socio-traitres, voire des libéraux. En cas de soupçon, écrire un commentaire sur Rue89.

Morale : toujours gouverner avec elle. Peut néanmoins subir des entorses : dans ce cas, prendre un adversaire et l’accuser d’être un nazi (ou un clientéliste).

Nazi : appellation répandue, généralement péjorative (voir « Morale »)

Nicolas Sarkozy : en parler autant que possible. Il aime cela autant que vous.

Parti Socialiste : éviter d’être le premier à aborder le sujet dans une conversation. Si quelqu’un l’aborde malgré tout, éviter d’en parler sérieusement.

politicien : homme souillé par la pratique politique, et qui a perdu sa pureté. S’oppose à citoyen.

Pureté : la promouvoir lorsqu’elle est politique (voir « vraie gauche »). La combattre lorsqu’elle est raciale.

Social-traitre : homme politique pour qui la réduction du chômage et de la pauvreté est plus importante que la lutte contre le libéralisme. Dénigrer autant que possible.

Vraie gauche : partie de la gauche qui se rapproche le plus de l’idéal. Se considère généralement comme pure, en opposition aux socio-traitres.

Bien évidemment, cher lecteur, chère lectrice, tu es convié(e) à rallonger la liste suivant ton inspiration!

Publicités

5 Réponses to “Dictionnaire des idées modernes (I. La gauche)”

  1. Hyarion Says:

    Curieux dictionnaire des idées modernes… Enfin, ce qui est curieux, ce n’est pas tant l’article en lui-même que sa date de rédaction : en le lisant j’ai eu l’impression d’avoir affaire à un texte qui aurait pu être publié en 2007 ou 2008… Mitterrand, Jack, les libéraux, les sociaux-traitres : tout le monde est là, mais cela parait presque étonnant que tu n’y consacre un article que maintenant, vu qu’il en a souvent été question par le passé en d’autres endroits… ;-)
    Bien entendu, concernant François Mitterrand, comme dirait Cyrano : c’est un peu court, jeune homme… même s’il est vrai qu’un article de dictionnaire se doit d’être concis… ;-)

    Amicalement,

    Hyarion.

    P.S.: dans la liste, il manque peut-être l’expression « antifascisme radical »… ;-)

  2. vallesmarineris Says:

    J’irais même plus loin : après avoir lu le bouquin de Bergounioux sur l’histoire du socialisme en France, je pense que ce dictionnaire aurait très bien pu être rédigé en 1950, voire en 1905…
    L’incapacité du socialisme français à apprendre de ses erreurs confine au génie.

    Sinon, j’attends de nouvelles idées avant de consacrer un nouvel article à ce dictionnaire des idées reçues…

    … Pas forcément consacré à la gauche, d’ailleurs ;-)

  3. Hyarion Says:

    Je t’envoie mes suggestions par courriel privé… ;-)

  4. Dante Says:

    Salut !

    Belle idée que ce dictionnaire !

    Petite suggestion (et correction) au passage: le concept de vraigens a été forgé par le PS… je t’en donne ma définition, en espérant qu’elle saura s’inscrire dans la tonalité initiale…

    vraigens: concept creux mais passe-partout, issu de l’activité cérébrale de Ségolène Royal, inspirée par Philippe Labro, et consistant à ne rien dire, ce qui confine au pléonasme au PS. Enigme en cours d’étude par le Père Fourass (d’où l’aspect Pass-Partout).

    Amitiès :-)

    Dante

  5. vallesmarineris Says:

    Tiens donc, j’ignorais cette origine secrète du concept de vrégen (tu devrais davantage surveiller ton orthographe, cher Dante).
    En même temps, c’est bien de la sagesse du Poitou que nous vient cette perle, et c’est tout ce qui compte ;-)

    Je m’en vais faire deux ou trois retouches au dictionnaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :