Dictionnaire des idées modernes (II. La droite)

Bon sens : bien de chez nous. Il évite de voter communiste. Jacques Chirac a beaucoup fait appel à lui dans ses sketches.

Chirac (Jacques): humoriste. Il se distingue par un nombre de sketches impressionnants, la plupart issus des campagnes électorales qu’il menait en marge de son activité secondaire : la politique (voir « promesses de campagne »)

De Gaulle (Charles): grand homme. Malgré une certaine aisance intellectuelle, il devient général, puis président de la République. Savait répondre à des questions lors des conférences de presse (voir « journaliste »)

De Villepin (Dominique): courtisan ayant acquis une certaine notoriété. Croit être président de la République : ne le contrarier qu’à condition d’être prêt à l’écouter déclamer ses poèmes.

dialogue des cultures : blague chiraquienne. Son aspect outrancier n’a pas permis d’atteindre le seuil de crédibilité qui donnait aux autres blagues chriraquienne leur aspect ambigu, sinon provocateur, si bien que les spécialistes la considèrent comme mauvaise (voir « Chirac », « fracture sociale »).

giscardisme et modernité : courant de la droite libérale. Très vivace dans les maisons de retraite, il perd cependant de plus en plus de terrain ailleurs.

fracture sociale : blague chiraquienne, restée célèbre pour sa chute mal comprise de l’auditoire. (voir « Jacques Chirac »)

France denbas : espace où vit le gueux. Sa modeste pitance et ses coutumes ancestrales ne lui permettent pas pour l’instant de s’intéresser à la vie politique, mais cela viendra un jour. S’oppose à la France denhaut.

France denhaut : château, manoir ou résidence du maître. S’oppose à la France denbas.

France qui se lève tard : partie de la France qui n’a pas pu se lever ce matin. L’explication la plus probable est la diffusion inégale du radio-réveil sur le territoire français.

France qui se lève tôt : partie de la France dans laquelle est arrivé le radio-réveil. S’oppose à la France qui se lève tard.

Gaullisme : manière d’être, de vivre, de penser, d’agir, sans laquelle être un homme n’aurait pas plus de signification que pour un cochon, ne pas être d’Inde. Il existe différents types de gaullisme :
– le gaullisme authentique : disparu, bien que certains prétendent en avoir trouvé des traces résiduelles dans les catacombes parisiens ou les cimetières de Colombey-les-deux-églises.
– le gaullisme véritable : attitude gaulliste qui consiste à relire les mémoires de guerre du général, et à y trouver des indications sur la manière de gouverner un pays à l’aube du troisième millénaire. Certains prétendent y avoir trouvé des traces d’internet et de la conquête spatiale.
– le gaullisme moderne : courant du gaullisme qui entend renouveler le gaullisme au nom du gaullisme. Très critiqué par les autres gaullistes, qui entendent conserver au gaullisme son authenticité gaulliste sans laquelle, selon eux, le gaullisme ne serait plus le gaullisme.
– le gaullisme social : nom que l’on donne au courant qui courtise le peuple en l’absence de son roi.

immigration : le Mal. Synonyme : invasion, guerre interplanétaire, génocide.

immigré : agent du diable. Eventuellement, peut servir à remplir les clauses statistiques de reconduite à la frontière.

jeune : élément instable, imprévisible et potentiellement dangereux pour la vie en collectivité. Menacer. Si cela ne marche pas, offrir un jeu vidéo.

journaliste : ne jamais se laisser poser de questions. Si impossible, demander conseil à Xavier Bertrand.

Juppé (Alain) : maire de Bordeaux. Fréquente régulièrement TF1, France 2, France Culture, RTL, France Info, France Inter, RMC, la BBC, CNN et l’agence Chine Nouvelle afin de dire aux Français que malgré ses capacités surhumaines et son sens de l’Etat infiniment supérieur au locataire actuel de l’Elysée, homme d’ailleurs parfaitement méprisable et cas psychiatrique probable, il reste modeste, n’a aucune ambition à titre personnel, et qu’il ne tient à rien plus que de s’occuper du bien des Bordelaises et des Bordelais.

pouvoir (usure du) : lorsque la gauche revient au pouvoir.

Promesses (électorales) : forme d’humour propre aux campagnes électorales (voir « Jacques Chirac »)

Raffarin (Jean-Pierre) : assistant commercial pour une grande marque de café. A renoncé au bout de trois ans à faire croire qu’il était premier ministre. A permis l’émergence de concepts novateurs dans la vie politique française, parmi lesquels le « vrégen », la « positivattitude » et la « France-denbas ».

la terre : ne ment pas. En présence de caméras, parler autant que possible avec des paysans et évoquer ses origines rurales (voir « campagne électorale »).

Vrégen : synonyme de « gueux ». Son contact avec la terre, Lory et Johnny Haliday lui donne les aptitudes suffisantes à la compréhension d’un discours de Jean-Pierre Raffarin (voir « bon sens »). A noter que les origines du mot sont discutées, quoique probablement poitevines.

Publicités

2 Réponses to “Dictionnaire des idées modernes (II. La droite)”

  1. vallesmarineris Says:

    J’en profite pour remercier Hyarion sans les idées duquel cet article aurait été impossible (ou, du moins, écrit moins vite!)

  2. Hyarion Says:

    De rien, Vallesmarineris : cela m’a fait plaisir de te faire des suggestions pour ton Dictionnaire… suggestions retenues en grand nombre, à ce que je vois ! ;-)

    La résultat final est satirique à souhait… ;-)

    Amicalement,

    Hyarion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :