Pacifisme (II)

Pierre-André Taguieff dans son ouvrage sur Julien Freund – Julien Freund, au cœur du politique – relate un dialogue savoureux entre le philosophe Jean Hyppolite et Julien Freund lors de la soutenance de thèse de ce dernier, en 1965 à la Sorbonne.

Des années plus tôt, Hyppolite, penseur marxiste convaincu, avait révoqué Freund en des termes pour le moins expéditifs après avoir obtenu de lui les cent premières pages de sa thèse devenue célèbre, L’Essence du politique :

« Je suis socialiste et pacifiste. Je ne puis diriger en Sorbonne une thèse dans laquelle on déclare : Il n’y a de politique que là où il y a un ennemi.»

Freund déçu s’était alors tourné vers Raymond Aron qui accepta de prendre la relève. Le jour de la soutenance, Hyppolite attaqua sévèrement :

«Sur la question de la catégorie de l’ami-ennemi, si vous avez vraiment raison, il ne me reste plus qu’à aller cultiver mon jardin.»

Freund répliqua :

«Écoutez, Monsieur Hyppolite, vous avez dit […] que vous aviez commis une erreur à propos de Kelsen. Je crois que vous êtes en train de commettre une autre erreur, car vous pensez que c’est vous qui désignez l’ennemi, comme tous les pacifistes. « Du moment que nous ne voulons pas d’ennemis, nous n’en aurons pas », raisonnez-vous. Or c’est l’ennemi qui vous désigne. Et s’il veut que vous soyez son ennemi, vous pouvez lui faire les plus belles protestations d’amitiés. Du moment qu’il veut que vous soyez son ennemi, vous l’êtes. Et il vous empêchera même de cultiver votre jardin.»

Hyppolite répondit :

«Dans ce cas, il ne me reste plus qu’à me suicider.»

Taguieff cite ensuite le commentaire critique fait par Raymond Aron à propos de Hyppolite et rapporté par Freund :

«Votre position est dramatique et typique de nombreux professeurs. Vous préférez vous anéantir plutôt que de reconnaître que la politique réelle obéit à des règles qui ne correspondent pas à vos normes idéales.»

La source de cette anecdote.

La source des illustrations, qu’elle fait toujours du bien par où elle passe.

Publicités

6 Réponses to “Pacifisme (II)”

  1. libreplume Says:

    mdr les images de mars attack ! c’est notre casting pour les présidentielles de 2012 ou pour les régionales ?

    à tous ceux qui veulent guerroyer je répondrai : « VIVE LE MOUCOUTRA »!!!!!

    Jacques , sors de ce corps !!!

  2. vallesmarineris Says:

    Disons que les soucoupes, c’est plutôt pour la présidentielle (occuper le terrain de l’adversaire, mettre en scène la dynamique de son projet) alors que l’illustration suivante est réservée à l’après-présidentielles (réunir les partenaires sociaux, faire la pédagogie de ses réformes).

    En revanche, chère libreplume, je dois t’avouer que la fin de ton message me laisse perplexe : quel est ce moucoutra dont tu parles ? S’agit-il d’une variété de moussaka croisée avec un tonton macoute? D’un extrait inédit de « l’attaque de la moussaka géante »?

    Et qu’est-ce que Jacques Chirac vient faire ici? Serait-il un amateur secret de moussaka?

  3. libreplume Says:

    en fait je poursuis activement l’écoute de l’intégrale de Jacques …. Dutronc et dans sa chanson peace and love « hippie hippie hourra » il répète ce truc là tout le temps « vive le moucoutra » et il parle justement d’un monde pacifique : j’ai cherché sur wikipédia mais r.a.s : j’en viens à supposer qu’il s’agit du nom d’une herbe « spéciale  » que peut être certains jardinier du mirail connaissent et qui fait voir des éléphants roses… mais mes connaissances en la matière s’arrêtent là ! disons que c’est une herbe qui amène le pacifisme aller, soyons fou ! (à inscrire si tu fais un dictionnaire des idées reçues botaniques :D )

  4. vallesmarineris Says:

    Gougoule est formel : avec seulement 10 entrées, le mot « moukoutra » est sans aucun doute l’un des moins demandés de l’histoire du moteur de recherche.

    Je ne peux donc que te féliciter d’avoir déniché ce bijou archéologique, que dis-je, paléontologique.

    Peut-être un spécialiste des « champignons ariégeois » passant miraculeusement dans le coin pourrait-il nous éclairer sur ta piste de l’herbe « spéciale »…?

  5. libreplume Says:

    Attends, t’as vu ça un peu :D

    ah ben de mon côté j’ai testé avec l’orthographe « mouCoutra » mais je n’ai pas eu plus de chance que toi , à part des blog où justement les gens demandent ce que c’est …Jacques doit avoir la réponse ou effectivement, il faut dénicher LE spécialiste ariégeois des champignons spéciaux …Cherche dans le Centre, de mon côté je scrute l’horizon sur Toulouse :D

    « Soeur Anne ne vois tu rien venir » ???

  6. OLI Says:

    Ça me fait penser à « MKULTRA », programme secret de la CIA pour tester le LSD (de là la référence hippie du nom ?)
    Je n’ai pas vécu dans les années 70, je n’ai jamais entendu ce mot et google ne donne rien en effet (surprenant).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :